Au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard, le brulage de l’huile usagée dans les petites fournaises est une utilisation acceptable de l’huile pour les provinces. Par conséquent, de nombreux garages et industries brûlent légalement l’huile usagée qu’ils génèrent et récupèrent pour chauffer leurs bâtiments. Des sondages récemment complétés dans les deux provinces montrent que 55% et 75% des huiles usagées sont brûlées respectivement au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les sondages ont également porté sur l’utilisation du glycol (antigel) et ont dévoilé qu’il existe un taux de récupération très faible dans ces deux provinces. Une étude à travers le Canada est en cours pour mettre à jour la quantité de glycol (antigel) disponible pour la récupération. À la lumière de cette nouvelle information, l’Atlantic Used Oil Association a approuvé des redevances environnemental moins élevés pour l’huile, le glycol (antigel) concentré et mixte lors de la réunion du 5 avril 2018, et ce pour le Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard. Les réductions sont les suivantes

ProduitsRéductionNouveau taux
Huile0,02 $/litrede 0,05 $/litre à 0,03 $/litre
Glycol (antigel) mixte0,02 $/litrede 0,10 $/litre à 0,08 $/litre
Glycol (antigel) concentre0,04 $/litrede 0,16 $/litre à 0,12 $/litre

Cette modification est entrée en vigueur le 1er juillet 2018 et, par conséquent, les versements des redevances environnementales dus au 31 octobre 2018 et couvrant le troisième trimestre devront être effectués selon le nouveaux taux.