Sensibilisation

Le super héro Capitaine SOGHU et UOMA… à la rescousse. Dans ces publicités télévisées animées et divertissantes, le super héro de la récupération livre comme message l’importance de donner une «Deuxième vie» à ces produits usagés.

Cette nouvelle campagne publicitaire de SOGHU et UOMA Atlantique vise à montrer comment sont transformés les produits une fois récupérés. Jetez un coup d’œil.

Captain SOGHU Societe des Gestion des Huiles Usagees

UOMA Atlantique – anglais

SOGHU – français

Portée

Les trousses «Deuxième vie» de l’association mettent en valeur ce qui advient des produits récupérés. Ces trousses sont distribuées aux représentants locaux de l’association en Atlantique ainsi qu’au CFER (Centre de Formation en Entreprise et Récupération) au Québec, un réseau provincial d’écoles de métier qui se spécialisent en entreprise et récupération. Les étudiants qui complètent les 3 années du programme de formation du CFER se voient décerner un Certificat de Formation en Entreprise et Récupération. Les CFER assistent à de nombreux événements locaux et salon à travers le Québec dans le but de promouvoir le développement durable et les services environnementaux comme ceux que fournit la SOGHU. Dans le cadre de leur présentation dans les différents salons et conventions, les CFER et les représentants locaux de l’association utilisent la trousse de «Deuxième vie» afin de mettre de l’avant des exemples concrets de produits usagés valorisés.

SOGHU

Tout au long de l’année, les représentants de l’association entrent en contact avec des membres de l’industrie et des paliers gouvernementaux. Pour le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard en 2019, UOMA Atlantique a participé à quatre salons de l’habitation et de l’architecture; trois conférences municipales et de communautés rurales; un salon adressé aux camionneurs; un à la gestion de la foresterie; un au secteur des carburants et autres liquides, puis un aux ports maritimes.

Les ports de mer de l’atlantique peuvent accueillir 12 000 bateaux utilisés principalement pour la pêche commerciale et le transport. Il s’agit d’une industrie importante pour UOMA Atlantique puisqu’elle génère de gros volumes de produits d’huiles et d’antigels (glycols) usagés qui requièrent une gestion appropriée.

Collaboration

Chaque année, la SOGHU et UOMA Atlantic organisent une séance de planification stratégique au cours de laquelle ceux qui travaillent sur le terrain, les récupérateurs, se réunissent pour discuter des réalités actuelles du marché.

À la fin août, sous le thème «Deuxième Vie», UOMA Atlantique a été hôte de la planification stratégique nationale d’Used Oil Management Association (UOMA). Étaient présents 84 participants provenant de l’ensemble du Canada, incluant les directeurs généraux, ainsi que des membres des conseils d’administration et du personnel de chacune des associations UOMA provinciales.

Delegates from National UOMA

Parmi les conférenciers invités sur le thème «Deuxième vie» figuraient trois représentants des valorisateurs enregistrés auprès d’UOMA Atlantique; M. Jim Downham, président et chef de la direction, PAC Packaging Consortium, qui représentait l’industrie nord-américaine de l’emballage, et Mme Tammy Matchette de Pêches et Océans Canada (MPO). Mme Matchette a parlé de l’industrie de la pêche dans les Maritimes et de la valeur d’un programme comme celui d’UOMA Atlantique pour l’industrie.

Résultats

La notoriété accroît. Les volumes de produits continuent d’augmenter. Depuis le début de 2019, 40 points de dépôt additionnels ont été ajoutés.

À compter du 1er octobre 2019, UOMA Atlantique a étendu ses activités à Terre-Neuve & Labrador et fera de même en Nouvelle-Écosse (1er janvier 2020). Au-delà de 100 de dépôt se sont déjà enregistrés à Terre-Neuve & Labrador et plus de 300 ont complété leur enregistrement en Nouvelle-Écosse, et ce, 3 mois avant le lancement officiel du programme en janvier 2020.

Au Québec et dans les provinces de l’Atlantique, grâce à la SOGHU et à UOMA Atlantique, une «Deuxième vie» est donnée aux déchets automobiles potentiellement dangereux.