Plus au nord, les sociétés de gestion des huiles usagées s’attaquent à la nécessité de récupérer et de recycler les matériaux d’huile et d’antigel usagés dans les communautés canadiennes nordiques et éloignées.

Elles doivent affronter des défis logistiques énormes : où et comment situer un point de dépôt régional, longues distances à parcourir pour les récupérateurs, communautés accessibles seulement par des routes d’hiver.

Au Manitoba, la MARRC s’associe avec d’autres programmes de gestion provinciaux pour offrir des solutions de recyclage aux communautés nordiques éloignées. L’association travaille avec les Premières Nations et a été fructueuse avec des projets mis en place à St Theresa Point, Churchill et Bloodvein.

Au Québec, la SOGHU s’est associée à d’autres programmes de gestion provinciaux (notamment la peinture, l’électroniques, batteries et ampoules fluo) pour travailler en coopération avec six municipalités du Nunavik sous les auspices de l’Administration régionale Kativik.