Plus vite. Plus long. Plus fort.

Entre le 5 et le 21 août, les résultats feront foi de tout aux Jeux olympiques 2016 de Rio.

Tous les regards seront tournés vers Penny Oleksiak de Toronto, la nageuse canadienne de 16 ans qui a établi un record aux 100 mètres papillon lors des récentes épreuves de qualification pour l’équipe olympique canadienne. Elle s’est qualifiée pour six différentes épreuves de natation à Rio 2016. L’autre meilleur espoir de médaille pour le Canada est Ryan Cochrane de Victoria, qui a remporté l’argent aux 1 500 mètres style libre à Londres, en 2012. Le nageur de 26 ans participera aux épreuves de 400 et 1 500 mètres style libre.

Les épreuves se déroulent à la piscine du Centre aquatique olympique. Cette piscine contient 2,5 millions de litres d’eau. Il suffirait de déverser seulement 2,5 litres d’huile usagée dans la piscine pour contaminer toute cette eau. Il ne faut qu’un litre d’huile usagée pour contaminer un million de litres d’eau.

Combien de piscines olympiques d’huile usagée les sept sociétés de gestion des huiles usagées (UOMA) ont-elles récupérées en 2015 seulement?

LES RÉSULTATS EN DISENT LONG

Le volume total d’huile usagée recueilli en 2015 seulement par les sept associations canadiennes suffirait à remplir près de 99 piscines olympiques, ce qui représente :

0
litres d’huile usagée

Les Olympiens mesurent leur succès en distance et en temps. Nos efforts de recyclage se mesurent en litres, en kilogrammes et en volumes unitaires.

Nos résultats dans le domaine du recyclage méritent une place sur le podium.

OilLes résultats pour 2015 ont été confirmés et rapportés lors des assemblées générales annuelles des sept sociétés canadiennes de gestion des huiles usagées (UOMA). Les rapports annuels 2015 de chaque association sont offerts en ligne par l’intermédiaire du site Web national. Visitez www.usedoilrecycling.com. Cliquez sur la province de votre choix pour vous rendre directement à sa page d’accueil. Vous trouverez les volumes pour l’huile usagée, mais aussi pour les filtres à huile usagés, les contenants pour huile/antigel/fluide d’échappement diesel (FED), ainsi que pour l’antigel/glycol usagé.

Remarque :Actuellement, on ne gère pas l’antigel en Alberta. La Saskatchewan est la seule province où l’on recycle les contenants de FED.