L’huile usagée est la plus importante source de matériaux potentiellement dangereux au Canada si non gérée adéquatement.

Notre mission est de rendre la gestion et la valorisation de ces produits simple et sécuritaire pour tous les membres.

Les antigels, filtres à huile et contenants connexes présentent leurs propres risques potentiels, et sont inclus dans la plupart des programmes provinciaux afin d’en assurer la gestion responsable.

Où recycler?

  • Pour les petits générateurs de matériaux d’huiles usagées (agriculteurs, petites entreprises, mécaniciens bricoleurs), il existe des centaines d’écocentres et de points de dépôt ouverts à longueur d’année dans les neuf provinces.
  • Pour les générateurs plus importants de matériaux d’huiles usagées, il existe des récupérateurs enregistrés qui peuvent venir à votre installation, ferme ou établissement pour récupérer et ensuite apporter les matériaux à un valorisateur enregistré.

Cliquez sur votre province dans le menu principal pour accéder au site web et/ou au numéro sans frais du point de dépôt ou du récupérateur enregistré le plus proche.

Qu’advient-il des matériaux ?

Aucun matériau d’huiles ou d’antigels usagé récupéré en vertu des programmes des UOMA provinciales du Canada ne se retrouve dans des sites d’enfouissement. Dans la plupart des provinces, l’huiles usagées n’est pas épandue sur les routes.

Trouvez un point de dépôt ou un récupérateur enregistré près de vous aujourd’hui !

Choisissez votre province